Tourisme vert, les destinations phares en France

Le développement du tourisme vert en France

En France, le développement durable est au cœur de la préoccupation du secteur touristique. En seulement quelques années, le tourisme vert ou l’écotourisme est devenu un phénomène de société. Ainsi, cette forme de tourisme responsable dans les environnements naturels commence à se répandre en ville. En France, les lieux qui répondent aux critères du tourisme ne manquent pas.

 

Les lieux privilégiés pour l’écotourisme

Il y a maintenant une certification internationale afin de connaître les endroits qui suivent une démarche respectueuse de l’environnement, c’est le label « la clef verte ». Mais aussi le label « écolab » permet d’identifier les établissements comme les campings ou les auberges de jeunesse qui réduisent leur impact sur l’environnement. On note également les « écohôtels », les « écogîtes » ou encore les « écovillages ». De plus, plusieurs labels régionaux existent comme l’écolabel européen « services d’hébergement touristique », cela concerne les biens loués par les gîtes ainsi que les particuliers. Au total, 350 hébergements touristiques en France arborent fièrement l’écolabel européen garantissant une démarche environnementale. Devant l’enthousiasme des gens pour le tourisme vert, plusieurs sites Internet catégorisent les hébergements et les endroits écotouristiques. Certains proposent même des séjours adaptés au budget et des séjours à théme.

 

Les régions concernées par l’écotourisme

L’écotourisme s’est développé dans les lieux reculés, notamment grâce aux amoureux de la nature, mais certaines régions françaises développent aussi cette forme de tourisme responsable. Il y a par exemple les parcs régionaux comme Causses de Quercy en région Midi-Pyrénées ou le long de la Côte de Granit Rose en Bretagne ou encore la Vallée de la Tarentaise en Rhône-Alpes. Ces destinations se différencient des autres en raison de leur environnement naturel encore préservé. Les touristes peuvent les découvrir et les redécouvrir de différentes manières : à cheval, à vélo, à pied… autant de solutions pour réduire l’empreinte carbone. Côté hébergements, ils sont aussi écologiques et originaux comme les cabanes perchées dans les arbres avec des toilettes sèches, les roulottes ou encore les yourtes.

 

Poursuivez votre lecture avec Nos conseils pour éviter le gaspillage alimentaire.