Le fromage et la santé, les réponses des experts

Le fromage est-il bon ou mauvais par la santé ?

Déguster un bon fromage est un réel plaisir partagé. Un morceau de Comté consommé avec un vin millésimé, un spaghetti au fromage, une salade au fromage, un sandwich au fromage… petits et grands en raffolent. D’ailleurs, c’est l’emblème de la gastronomie française, et rares sont les moments où il n’est pas présent dans nos assiettes. Mais est-ce que le fromage est réellement bon pour la santé ? Les explications des experts.

 

La diététicienne Evangeline Mantzioris

Le fromage est bon pour la santé en considérant ses différents éléments nutritifs : les protéines nécessaires pour la fabrication et la réparation des cellules ainsi que le calcium utile pour réduire les risques d’ostéoporose. Toutefois, cet aliment contient aussi des graisses saturées qui sont pointées du doigt quand on parle de maladie cardio-vasculaire. Mais selon des études scientifiques menées à grande échelle, le fromage est un aliment neutre qui n’a pas d’impact positif ni négatif sur la santé.

 

La nutritionniste Clare Collins

Manger du fromage n’est pas dangereux pour la santé à moins que l’on ait une intolérance au lactose ou une allergie aux protéines de lait. D’ailleurs, le fromage augmente l’apport en calcium, en protéines et en vitamine B12. En ce moment, l’impact du fromage sur les risques cardio-vasculaires n’a pas encore été clairement défini. Mais dans un magazine de littérature, 4 publications scientifiques annoncent que lorsque l’on mange régulièrement du fromage, on a moins de risque de souffrir d’une maladie cardio-vasculaire.

 

L’expert en biomédecine Yutang Wang

Le fromage est riche en graisses et en protéines qui procurent d’importants éléments de constructions à notre corps (acides gras et acides aminés) ainsi que d’autres ingrédients essentiels : vitamines et minéraux. Aucune étude n’a confirmé le lien entre la maladie cardio-vasculaire et le fromage. Les acides gras trans d’origine industrielle sont néfastes pour la santé, mais ce n’est pas le cas des acides gras trans naturels dans le fromage. Même s’il contient des graisses saturées, rien ne permet d’affirmer qu’il bouche les artères.

 

La diététicienne Regina Belski

Le fromage est un bon aliment aussi bien pour les végétariens que les omnivores cependant, toutes les variétés ne se valent pas, et il n’est vraiment pas utile de manger d’un coup une Brie entière. Une portion correspond à 40 grammes de fromage à pâte dure et 120 grammes de ricotta. Quand on fait les courses au supermarché, on prend 3 sortes de fromage, et on lit les étiquettes pour connaître leurs ingrédients (quantité de sel, de graisses saturées, de calcium…) Ensuite, on prend le meilleur des 3 en optant pour celui qui contient le plus de calcium, le moins de sel et le moins de graisses saturées.