Entreprise, l’arrivée de l’intelligence artificielle

L'intelligence artificielle en entreprise

D’après BCG, l’année dernière, les sociétés qui ont offert des expériences personnalisées à leur clientèle ont constaté une hausse de revenus entre 6 et 10 %, c’est deux fois plus vite que celles qui ne l’ont pas fait. Dans l’univers de l’entreprise, les nouvelles technologies tiennent donc une place importante, notamment l’intelligence artificielle ou AI. C’est indispensable pour personnaliser le service surtout pour le secteur de la santé, de la vente au détail et de la finance.

 

L’intelligence artificielle pour une personnalisation efficace et durable

Selon une étude réalisée par Gartner, 4 % des entreprises sont déjà conquis par cette nouvelle technologie, et une entreprise sur deux s’apprête à s’y lancer. Les grandes sociétés comme Monoprix et Netflix jouent déjà la carte de la personnalisation en intégrant dans leur locaux l’AI. Que ce soit pour la vente, le marketing ou la fidélisation, les politiques à l’ère du numérique reposent sur une même base : les données. À titre d’exemple, la personnalisation de l’expérience client demande une importante connaissance de 3 sources de données : produits, industrie et clients. Ainsi, pour une meilleure exploitation des données et pour une identification facile des besoins des consommateurs, l’intelligence artificielle est un atout de taille, mais comment s’y préparer ?

 

La préparation en vue d’instaurer l’intelligence artificielle en entreprise

La préparation de l’AI se fait tout d’abord en interne. Il faut commencer par déterminer les rôles de chaque équipe de recherche pour s’assurer que les efforts réalisés à différents niveaux appuient les objectifs de croissance de l’entreprise. Ces rôles se différencient par leur orientation à long et court terme ainsi que par leurs compétences. Le chercheur scientifique qui fait un travail sur le long terme dépose les brevets et améliore les produits. Avec certaines compétences techniques de base, l’expert en mégadonnées qui officie sur des projets à court terme garantit la performance de son équipe. L’ingénieur de recherche travaille à court et moyen terme en conciliant ses compétences de recherche et d’exécution. Son savoir-faire lui permet de créer des logiciels de production, mais il ne faut pas qu’il passe son temps dans l’entretien des systèmes qu’il a développés.

 

La mise en place d’une plateforme d’IA

En matière d’AI, le transfert de connaissances entre les équipes d’exécution et le laboratoire de recherche est important, c’est une expertise autour de la science de données pour que chacun puisse avoir un accès aux données et à l’infrastructure informatique. Cela va mener à une plateforme d’IA qui va simplifier la réutilisation et le partage des éléments technologiques déjà en place. Il faut commencer à utiliser l’AI dans le développement des outils de niche et dans la manière dont les ressources connexes pourraient être réutilisées et associées. Quand la structure est bien mise en place, cela demande des ajustements réguliers, et dépasser le premier obstacle de la préparation à l’AI signe un avantage compétitif par l’intermédiaire d’une expérience numérique personnalisée.

 

Découvrez également Micro-entreprise, l’obligation de détenir un compte bancaire professionnel.